p-1-work-self-care.jpg

7 habitudes d’autosoins à développer au travail


Lorsque nous pensons à la façon dont les organisations veillent au bien-être des employés, nous pensons généralement à des choses telles que des bureaux ergonomiques et des plans d’évacuation en cas d’incendie. Les comités de sécurité au travail sont devenus une pratique presque standard dans les entreprises de toutes tailles. Alors, qu’en est-il des soins émotionnels?

C’est un domaine qui a longtemps été ignoré, mais il semble que cela commence à changer et les milléniaux montrent la voie. Les milléniaux dépensent trois fois plus que les baby-boomers pour des programmes d’entraînement, des régimes alimentaires, des thérapies et des applications d’auto-amélioration. Les entreprises en ont pris note et comprennent maintenant l’importance de l’autosoins au bureau.

Voici sept habitudes pour prendre soin de vous-même au travail:

Soyez conscient de vos facteurs de stress

En ce qui concerne ce qui nous cause du stress, une taille unique ne convient pas à tous. Nous sommes tous différents et devons savoir ce qui nous cause exactement du stress. Est-ce la charge de travail, les personnes avec lesquelles nous travaillons, le respect des délais? Sommes-nous stressés de travailler en équipe ou de travailler seuls? Préférons-nous un environnement dans lequel il se passe beaucoup de choses, ou avons-nous besoin d’un endroit calme sans distractions? Quand j’étais à l’université, j’ai découvert que je pouvais étudier plus efficacement dans le salon étudiant avec beaucoup d’activité, plutôt que par moi-même. Étudier seul, sans aucune activité secondaire, a fait vagabonder mes pensées, ce qui a rendu la concentration difficile. La conscience de soi, première étape essentielle de l’intelligence émotionnelle, est cruciale pour savoir ce que nous devons faire pour répondre à nos besoins émotionnels.

Apprenez à dire non

Beaucoup d’entre nous pensent, ou ont été amenés à croire, que dire non signifie que nous ne sommes pas un bon joueur d’équipe ou que nous manquons d’être promus. Cependant, c’est un élément essentiel pour que les personnes avec lesquelles nous travaillons sachent que nous sommes à notre limite. Il est important de situer notre non dans le bon contexte. Au lieu de sonner comme si nous nous plaignions de la quantité de travail que nous avons, nous pouvons le formuler de manière à indiquer que nous sommes fiers de ce que nous faisons, de la contribution que nous apportons et de la qualité de notre travail. Sachez que si vous acceptez le travail supplémentaire, la qualité du travail que vous effectuez en souffrira, au détriment de l’équipe et de l’organisation. Vous constaterez peut-être que cela vous fera gagner le respect de vos collègues et de la direction et encouragera les autres à faire de même.

Fixez et respectez les limites

Nous devons établir des limites et faire clairement savoir aux autres où se trouvent ces limites. Avons-nous besoin d’un moment de calme pour méditer, recharger et régénérer? Faites-le savoir à tout le monde et soyez clair qu’en dehors des urgences, vous apprécierez de ne pas être interrompu pendant cette période. Si vous travaillez sur un projet important avec un délai serré, faites-le savoir à tous et remerciez-les de votre aide en vous permettant de vous concentrer sur cet important travail jusqu’à la fin. Encouragez les autres à vous faire savoir, à vous et aux autres, quand ils ont un travail important à accomplir et sont confrontés à une échéance.

Protégez votre énergie

Certaines personnes au travail peuvent épuiser votre énergie si vous les laissez faire. Parfois appelés «vampires énergétiques», leur attitude et leur négativité peuvent vous empêcher de prendre soin de vous émotionnellement. Évitez-les si vous le pouvez et limitez toute interaction que les circonstances vous obligent à avoir avec eux. Lorsque vous socialisez avec des collègues au travail, évitez de parler de domaines qui vous tiennent à cœur. Les domaines typiques à éviter sont la politique et la religion. Entrer dans des discussions inutiles avec des collègues peut épuiser notre énergie et rendre plus difficile de travailler avec eux à l’avenir.

Demandez de l’aide lorsque vous en avez besoin

Il n’y a aucun avantage à être un héros ou un martyr. Demander de l’aide quand vous en avez besoin n’est pas un signe de faiblesse; c’est une indication de quelqu’un qui se connaît, est ouvert et un bon joueur d’équipe. Considérez que les autres peuvent être satisfaits du fait que vous leur faites suffisamment confiance et à leur travail pour leur demander de l’aide. Ne faites cela que lorsque vous êtes véritablement dépassé et que vous avez besoin d’aide, afin de gagner le respect des autres. Nous connaissons tous des gens qui sont plus qu’heureux de laisser quelqu’un d’autre faire le travail qu’ils devraient faire. Faites savoir à vos collègues lorsque vous avez du temps libre et que vous pouvez les aider avec quelque chose en retour.

Acceptez toutes vos émotions, mais choisissez celle sur laquelle vous vous concentrerez

«Les sentiments sont un peu comme les vagues. Nous ne pouvons pas les empêcher de venir mais nous pouvons choisir lequel surfer. ” —Jonatan Mårtensson

Les émotions ne sont ni bonnes ni mauvaises, et nous en éprouvons tous beaucoup chaque jour. Au lieu de gaspiller de l’énergie en essayant de supprimer les émotions négatives, éliminez-les, mais ne continuez pas à vous concentrer sur elles. Si vous ressentez des émotions positives, vous pouvez les prolonger en vous concentrant sur elles. De cette façon, vous pouvez étendre votre énergie émotionnelle positive.

Soyez tranquille quand les choses ne se passent pas comme prévu

Lorsque vous avez fait de votre mieux et que les choses ne se passent pas comme prévu, entraînez-vous à être doux avec vous-même. Demandez-vous comment vous pouvez utiliser l’expérience pour vous aider à vous améliorer à l’avenir. Rappelez-vous que même les personnes les plus performantes ont échoué, maintes fois, avant d’atteindre le succès. Considérez tous les revers comme temporaires et non comme des actes d’accusation contre vous en tant que personne. Toutes les personnes qui ont réussi à surmonter les obstacles ont eu cette perspective. Au lieu de cela, donnez-vous le mérite d’avoir intensifié et de tout donner. Payez-le en soutenant d’autres personnes sur le lieu de travail qui se sentent mal à propos d’un revers.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Share this post

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Articles similaires

Autres Articles