p-1-privacy.jpg

Pourquoi la confidentialité au travail est importante (même si vous n’avez aucun secret)


Vous vous souvenez quand vous étiez enfant et que vous aviez sur la porte de votre chambre le panneau qui disait: «Restez à l’écart» ou du ruban adhésif sur le sol marquant votre côté de la pièce? Dès le plus jeune âge, il semble que nous soyons branchés pour vouloir contrôler notre environnement, protéger notre territoire et maintenir la confidentialité.

Les bureaux offraient beaucoup d’intimité et étaient définis par des murs et des bureaux privés. Le statut était basé sur le déménagement dans le bureau d’angle de l’étage supérieur qui avait des fenêtres du sol au plafond. Plus récemment, cependant, quel que soit votre statut, le lieu de travail a retiré une grande partie de la possibilité de confidentialité. Dans le pire des cas, les bureaux sont comme des arènes avec rien que des rangées de surfaces de travail. Certains employés disent qu’ils ne peuvent pas trouver d’endroit pour prendre un appel privé – du médecin, de l’école de leur enfant ou pour des raisons professionnelles – à moins d’aller aux toilettes ou à l’extérieur dans leur voiture. Cela pourrait être drôle si ce n’était pas vrai. De nombreux modèles de bureaux ont surévalué la collaboration, la transparence et l’ouverture et, ce faisant, sont allés trop loin et ont nié la possibilité pour les gens d’avoir un endroit pour s’évader.

Le travail est fondamentalement social et beaucoup de travail nécessite une collaboration pour obtenir des résultats. Les extravertis et les introvertis ont besoin de personnes et de connexions, mais à des degrés plus ou moins importants. Mais quel que soit votre style, vous avez également besoin de temps privé.

En 1890, Samuel Warren et Louis Brandeis ont écrit «Le droit à la vie privée» pour le revue de Harvard business et a inventé le terme «le droit d’être laissé seul». Ce concept indique que ce que chacun de nous fait n’est l’affaire de personne que la nôtre. Il établit des frontières sociales appropriées et implique la liberté – la liberté de choisir ce que nous faisons, ce que nous partageons et qui a accès à nous ou à nos informations. La confidentialité sur le lieu de travail est peut-être plus importante que jamais aujourd’hui, car nous avons également des débats sur la confidentialité de nos informations. L’ampleur des données disponibles aujourd’hui est écrasante et le documentaire The Great Hack explique que nos données personnelles ont dépassé la valeur du pétrole.

Quatre raisons pour lesquelles nous avons besoin de temps privé au travail

La confidentialité est importante car elle est nécessaire pour que les idées gagnent du terrain, surtout si elles sont nouvelles (ou même subversives). Chaque nouvelle idée nécessite une discussion silencieuse entre collègues de confiance avant de passer devant un groupe plus large. La conversation sur le bas-bas est ce qui permet de développer et de tester l’idée. Plus l’idée est risquée ou plus elle repousse l’enveloppe du système actuel, plus elle nécessite des conversations confidentielles à traiter et à incuber.

La confidentialité est également requise pour la créativité. Loin d’un processus qui met toujours l’accent sur le brainstorming en grands groupes, la créativité doit également inclure des moments calmes de réflexion et de concentration. C’est un processus qui circule entre les groupes et les individus et entre la pensée convergente et divergente.

La confidentialité facilite la concentration. Dans son livre Travail en profondeur, Cal Newport soutient que nous devons nous concentrer davantage. Dans un monde marqué par un balayage et un survol superficiels d’un sujet à l’autre, nous devons faire place à une réflexion, une réflexion, une attention et une concentration profondes. Il est préférable de les faire avec un peu d’intimité.

La confidentialité est liée à l’engagement. Mon entreprise recherche trouvée lorsque les gens ont plus de choix sur leur lieu de travail, ils ont tendance à être plus engagés. Le choix implique différents niveaux d’intimité ainsi que des espaces qui offrent différents niveaux de buzz, de postures et de connexion.

Que la vie privée facilite l’innovation et le processus créatif, la concentration ou l’engagement, elle se traduit par l’efficacité. Les gens ont besoin d’un certain niveau d’intimité pour être à leur meilleur.

La confidentialité se produit de différentes manières

Mon entreprise a recherche d’intimité—De l’écrasement des gens à la façon dont le bureau peut réagir. En particulier, la vie privée peut être acoustique (je ne peux pas entendre les autres et ils ne peuvent pas m’entendre), informative (les gens ne peuvent pas voir sur quoi je travaille), visuelle (je ne peux pas voir les autres ou être vue) par eux), ou territoriale (j’ai un espace qui m’appartient [for now]).

Alors que tout le monde a besoin de tous ces types d’intimité à un moment ou à un autre, peu de gens en ont besoin à la fois. Les meilleurs bureaux offrent aux gens le choix afin qu’ils puissent accéder au type d’intimité dont ils ont besoin. Et les cultures d’entreprise les plus efficaces permettent aux gens de faire leurs propres choix sur le lieu de travail tout au long de la journée.

Il est également utile de réfléchir aux différences entre l’accès et la visibilité et recherche mon entreprise a fait dans ces domaines. Nous voulons peut-être être visibles – via des bureaux transparents ou des murs de salle de conférence – mais pas accessibles aux personnes qui veulent s’y arrêter. D’autre part, il est possible d’être accessible – par messagerie instantanée, SMS ou appels téléphoniques – sans être visible, car quelqu’un peut être hors site ou dans un bureau à domicile. Concevoir des bureaux pour ces différences et éduquer les gens sur le type d’intimité dont ils ont besoin pour faciliter divers types de travail peut aider les gens à être plus efficaces.

La confidentialité est fondamentale. La liberté de choisir comment nous travaillons et où nous travaillons, ainsi que nos niveaux de visibilité et d’accessibilité, sont importants non seulement pour notre expérience de travail, mais aussi pour nos droits en tant qu’êtres humains. Une conception qui permet toutes sortes de confidentialité et des cultures organisationnelles qui englobent le choix et le contrôle des travailleurs ont un avantage évident en termes de personnes à la fois engagées et très efficaces.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Share this post

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Articles similaires

Autres Articles