p-1-how-much-opportunity-do-you-have-to-innovate-at-work.jpg

Un sondage révèle que la plupart des travailleurs de niveau inférieur ne se sentent pas habilités à innover


Bien qu’une écrasante majorité des travailleurs (91%) disent qu’il est important pour eux de travailler pour une organisation qui valorise l’innovation, ils ne se sentent pas tous également habilités à apporter de nouvelles idées au travail.

Une étude récente menée auprès de plus de 3 000 travailleurs de toutes les industries par SurveyMonkey exclusivement pour Force 5 a révélé que, même si 71% des répondants de niveau C pensent avoir la possibilité de contribuer personnellement à des idées nouvelles ou innovantes au travail, seuls 22% des contributeurs individuels de niveau inférieur se sentent de la même façon. La confiance dans la capacité de chacun à apporter des idées innovantes sur le lieu de travail a augmenté à la fois par le titre et le niveau de rémunération.

L’enquête, menée du 20 au 26 mai, comprenait 10 questions et a généré 3 089 réponses de personnes travaillant dans neuf industries différentes. Vous pouvez voir les résultats complets de l’enquête ici.

Les résultats ont également révélé une disparité notable entre les cadres supérieurs et les rangs en ce qui concerne la perception globale de la mission de leur entreprise. Alors que 48% des répondants de niveau C pensent que leur lieu de travail encourage la pensée innovante, seulement 30% des contributeurs individuels sont d’accord.

Autres constatations notables:

• Un pourcentage plus élevé de travailleurs afro-américains (34%) se sentent en avance sur la courbe technologique au travail que leurs collègues blancs (24%).
• Les répondants dans tous les domaines, indépendamment de la race, du sexe, du titre, du niveau de revenu ou de l’industrie, sont beaucoup plus susceptibles de choisir un emploi qui offre 20% de plus en rémunération que celui qui leur permet de consacrer 20% de leur temps de travail à l’aspect innovant. projets qui profitent à l’entreprise.
• Bien que cela soit vrai pour les travailleurs à temps plein (70 pour cent) et à temps partiel (63 pour cent), un plus grand pourcentage de travailleurs PT (35 pour cent) préférerait l’emploi avec plus de temps d’innovation par rapport à leurs homologues FT (28 %).

L’enquête a été menée dans le cadre de Force 5Édition inaugurale des meilleurs lieux de travail pour les innovateurs. Développée en collaboration avec Accenture, la liste complète des 50 entreprises gagnantes apparaît dans le numéro de septembre du magazine.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Share this post

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Articles similaires

Autres Articles